Essay services

GET AN ESSAY OR ANY OTHER HOMEWORK WRITING HELP FOR A FAIR PRICE! CHECK IT HERE!


ORDER NOW

List of approved essay services



Dimanche a la piscine a kigali resume

A Sunday at the Pool in Kigali - Wikipedia

c'est toi qui parle comme un mourant, comme si chaque phrase tait la dernire. mais au nom de quelque chose qu'il ne parvenait pas dfinir et qu'il pourrait bien appeler lui aussi l'ordre de la vie, il fallait continuer. dans ce pays condamn disparatre, comme le croient les rwandais les plus lucides, "que ce soit la machette ou la queue infecte qui fasse le travail, quelle diffrence? qu'auriez-vous fait si la femme de votre vie avait été retenue prisonnière et qu'on vous aurait assommé pour vous sortir du pays? parler autrement qu'avec les codes ei l'objectivit qui touffent et trahissent la ralit? d'amour entre la jeune beauté timide gentille,Qui est serveuse à l'hôtel de mille-collines de. sur la mortlencyclopdie sur la mort veut s'intresser ce phnomne sous ses multiples aspects et ses diverses modalits. étant dit, il réussit à nous transporter au cœur du rwanda et nous faire vivre la période. gentille mritait d'exister jusque dans sa mort, et valcourt savait qu'il ne pourrait vivre s'il ne parvenait pas crire la mort de gentille. c’est ce premier roman qui a propulsé la carrière de l’écrivain courtemanche, et bonne lecture. les cadavres des hommes faisaient des taches noires et blanches, ceux des femmes s'étalaient, les jambes ouvertes, les seins dénudés, la culotte rose ou rouge encerclant les genoux.é par barack obama, un roman sur l'esclavagisme remporte un pulitzer.À la fin de la nouvelle, nous retrouvons valcourt,Toujours au rwanda, travaillant avec un groupe de défense. livre est un mélange de reportage et de roman; les faits sont réels, les personnages cités sont authentiques mais l'auteur entoure le tout d'une histoire d'amour entre un journaliste désabusé (lui-même ? se développe, la tension monte alors que les préparatifs. ce que nous dvoile un dimanche la piscine de kigali serait intolrable si le livre n'avait pas la rsonance d'une pope. for example, there is the larger-than-life, female taxi driver emerita.’s role in us plans for war on north korea. later on in the narrative, valcourt accompanies a young canadian diplomat to the main hospital in kigali to identify the body of a murdered priest, francois cardinal.

Un dimanche à la piscine à Kigali ou la bêtise humaine

il est évident, que l’auteur veut transmettre un message humaniste, pour que tous gardent en mémoire jusqu’où la haine peut mener et qu’une telle horreur ne se reproduise plus. while the french armed the hutu power both before and during the genocide, as well as sending in french troops to escort them safely out of rwanda as they retreated before the onslaught of the tutsi rpf, the rpf were trained and armed by the us. et la compassion que nous prouvons pour patrocle, pour hector son ennemi et assassin, pour achille qui, tout en vengeant son ami, respecte les rites funraires au point de rendre le corps d'hector son pre priam, cette compassion, courtemanche la fait natre en nous pour mthode, pour cyprien et de faon souveraine, pour gentille en qui s'incarnent tous les malheurs (et tous les bonheurs) de la condition fminine. à travers les magouilles et les préjugés, on voit jusqu'où l'homme peut se rendre lorsqu'on encourage la haine.] » on comprend enfin comment un tel drame a pu naître, être mis en place, se développer jusqu’à l’horreur. je n'y ai vu qu'une histoire de cul entre un blanc colonisateur et une noire désireuse de sortir de sa condition. valcourt, disait-il, voulait lui apprendre vivre en attendant la mort. en même temps, c'est important de ne pas laisser à l'oubli un événement aussi horrible. the third strand in the novel, and not least in importance, is valcourt’s growing awareness of what is about to take place in rwanda and his struggle to understand the reasons behind what has been called africa’s holocaust. le soleil descend sur kigali, on ne peut que se rjouir de la beaut du monde. mais moi qui voulait en apprendre sur le sujet, j’ai été rapidement déçu. plus intéressant dans le livre étant la description des moeurs des gens qui fréquentent la fameuse piscine. some say 1 million people died out of a population of 7. je suis complétement d'accord avec saule en ce qui concerne l'histoire d'amour entre valcourt et gentille qui sombre parfois dans la caricature et éloigne le lecteur du réel sujet du livre: comment et pourquoi !’histoire d’amour, si prenante, m’a laissée perplexe. voil, mon ami, ce que je voulais te dire depuis longtemps. rousseau, montréalmême si ce livre décrit les horreurs de la guerre au rwanda en 1994, il est encore d'actualité, car les conflits découlant de la haine raciale éclatent encore un peu partout dans le monde. an example of the latter: “night fell as always here, by surprise, an enfolding wave of darkness that melted over the red earth. there is now evidence that us imperialism was more deeply involved than had previously been thought, being the power behind the shooting down of the rwandan president’s plane, which signalled the beginning of the genocide.

Un dimanche à la piscine à Kigali - Gil Courtemanche - Babelio

malgr tous les signes qui s'accumulaient, malgr l'affirmation du sergent qui confirmait ses pires hypothses, il ne parvenait pas dsesprer totalement.'est dans ce contexte que s'ouvre la nouvelle, une tendre. de façon claire en relatant l'histoire de son personnage.'est un livre vraiment dur à lire, surtout pour la seconde partie.« valcourt monta avec victor, qui d'une main tenait le volant et de l'autre égrenait un chapelet. dimanche à la piscine de kigali est avant tout un livre émouvant, qui décrit le génocide rwandais de 1994, vu par les yeux d'un journaliste canadien, qui se trouve sur place à ce moment là. its author, canadian gil courtemanche, has worked as a journalist for 40 years, spending three years in rwanda before the genocide that took place in 1994. armed with his information from father louis, including a list of names and places where the hutu militia were hiding arms, valcourt visits the un major general who merely passes him onto a liaison officer, a known hutu extremist. modificationstalleyrand au congrs de vienne, par albert soreltalleyrand diplomate, par albert sorelrabelais le montreur de gants, par anatole francedsinformation au sujet de la syrie et de la lybie, par jacques dufresnebock-ct, contemporain capital, par carl bergeronptition en faveur d'omar khadr, par hlne labergeprsentation de la candidature de louis valcke au titre de professeur mrite, par universit de sherbrookela pornographie, un ersatz du printemps, par jacques dufresnesur labandon du noplatonisme par pic de la mirandole : un change pistolaire, par raymond klibansky, louis valckezuckerberg, le manifeste, par andre mathieu. mais j’ai continué pour les deux points de vue de l’auteur : la haine et le sida. livre vrai, un livre rel est un livre qu'on peut lire plusieurs niveaux: celui de courtemanche, et les mdias l'ont soulign l'envi, offre sous la forme du roman une remarquable rtrospective de la tragdie rwandaise. cette histoire inspirée de faits réels se passe dans une époque pas si éloignée de la nôtre. this novel, which was first published three years ago in france, has recently been translated into english. plusieurs dénoncent la faiblesse de l'élément amoureux du roman. et auriez-vous laissé votre amour mourir seule comme le fait valcourt?'alter dictionnaire medico-pharmaceutique bilingueouvrage volutif et bilingue engag documenter la surmdicalisation, la surmdicamentation, la corruption du savoir mdical, la pharmas-co-dpendance et les intrts particuliers. par des descriptions réalistes inspirées de faits vécus, un style direct et une poésie fragile, l'auteur dénonce, entre autres, l'hypocrisie des diplomates, la frilosité des médias internationaux à traiter du conflit et les conditions qui ont contribué à la diffusion de l'épidémie du sida. de plus, l’auteur se préoccupe de nous parler constamment des mœurs sexuelles du pays et nous faire la morale au lieu d’explorer les causes du conflit. in conversation with his friend father louis, during which he learns that colonel theoneste confessed to the priest that he was preparing the final massacre of the tutsis, valcourt declares that “the members of the government, and half the international experts from the imf and the world bank” should be imprisoned for what is happening in rwanda. Resume l oeil du loup

Un dimanche à la piscine à Kigali , de Gil Courtemanche (Boréal

chez vous, on meurt par accident, parce que la vie n'a pas t gnreuse et qu'elle se retire comme une femme infidle. mais les femmes n'avaient pas droit à une mort claire et nette. l'avantage est que c'est plus facile à lire qu'un vrai reportage mais en même temps cette histoire d'amour improbable déforce un peu le livre à cause de son aspect par trop invraisemblable, l'auteur ayant tendance a forcer le trait (le journaliste cynique qui lit des poèmes d'eluard à sa jeune amoureuse en extase). ce que nous dvoile un dimanche la piscine de kigali serait intolrable si le livre n'avait pas la rsonance d'une pope. l'histoire raconte la relation amoureuse entre un canadien expatrié d'un certain âge (bernard valcourt) et une jeune rwandaise (gentille), vivant tous les deux à kigali. ce qui est aussi troublant c'est de voir l'inaction et même l'indifférence des pays occidentaux face à ce génocide. au québec, nous vivons en marge de ces conflits meurtriers, nous avons la chance de vivre dans un pays pacifique.'intérêt principal du livre de gil courtemanche est de nous expliquer comment cela a été possible; établissement de listes de personnes à tuer, indifférence de la communauté internationale (suite au massacre des dix casques bleus belges, la belgique retire l'ensemble de ses troupes du pays), le rôle de la radio mille-collines qui exhorte la population au massacre. la majorité des gens en afrique atteints du sida,Méthode n'a pas accès aux médicaments qui. l'histoire d'"amour" n'est que secondaire, en tout cas pour moi, il aide peut-être à avaler la pilule très amère de la vraie histoire, celle de rwanda. livre a suscité énormément d'intérêt,Au point tel qu'il a été traduit en 14 langues. « il montre à l'œuvre la force de la haine raciale, la pusillanimité des médias internationaux, l'hypocrisie des services diplomatiques. public services such as health and education collapsed, and unemployment rose massively. sentiers de l'appartenancel'appartenance c'est le lien vivant, la rencontre de deux vies : la nôtre et celle de telle personne, tel  paysage. he is none too popular with the new rpf government. mme lorsqu'il dcrit crment les moeurs sexuelles des blancs, aussi bien que des noirs, aucun moment on n'a l'impression du pornographique - ce viol de l'imaginaire par des images insoutenables. homovivensencyclopdie sur les transformations que l'homme opre en lui-mme au fur et mesure qu'il progresse dans la conviction que toute vie se rduit la mcanique." mais comment peut-on vivre alors sous les machettes dont on a la certitude qu'elles vont bientt s'abattre sur tout un peuple, sur soi-mme peut-tre? la vie se retire, le sentiment d'appropriation se substitue au . Resume writers in akron ohio

Encyclopédie de L'Agora | Un dimanche à la piscine de Kigali

impuissant, il assistera à la folie meurtrière qui s’empare des hutus, au nettoyage ethnique qui n’épargne personne. mais nous sommes limits, il nous manque l'ampleur affective ncessaire pour ragir toutes ces morts la fois. le narrateur dénonce: «la france, le canada les nations unies qui ont laissé sans dire un mot des nègres tuer d’autres nègres. émission spéciale à pointe-à-pitre, en guadeloupe, à l'occasion du 5e congrès des écrivains de la caraïbe.: rwandaun dimanche la piscine de kigalihlne laberge propos de un dimanche kigali, de gil courtemanche, les ditions du boral, montral, 2000. certains se sont émus de la belle histoire d'amour entre valcourt, le journaliste canadien, le blanc, et gentille, douce et jolie tutsie, la noire. lui aussi fréquente la piscine de kigali, mais avec un regard distancié. je te le dis en toute humilit, vous discutez comme de grands savants de la vie et de la mort. like the majority of people in africa with aids, methode is denied the life-saving drugs available in the western countries.) autour de la piscine, des coopérants québécois rivalisent de rires bruyants avec des coopérants belges. car en fait, la majorité du roman est consacrée à l’histoire d’amour niaise entre un journaliste blanc et une ingénue noire qui travaille à l’hôtel. on les mutilait, on les torturait, on les violait, mais on ne les achevait pas, comme on l'aurait fait avec des animaux blessés. sur la francophoniel'encyclopdie de la francophonie est l'une des encyclopdies spcialises qui se dveloppent paralllement l'encyclopdie de l'agora. gil courtemanche, un dimanche à la piscine à kigali, edition du boreal, montreal, 2000. « ce n’est pas la mort qui est horrible, mais la dissimulation que l’on construit autour d’elle, une manière de nier officiellement [. coetzie; c'est moins décousu et mieux écrit qu' allah n'est pas obligé et monnè, outrages et défis d'ahmadou kourouma; c'est plus percutant que les causes perdues de jean-christophe rufin. (sri lanka) resolution: the political struggle against war and the tasks of the socialist equality party (04/30/2016). la cruauté et de la barbarie du génocide, et. he films the last days of his friend methode, who is dying of a disease the government said did not exist. Rob shepard resume veatch

Une nouvelle émouvante explorant la tragédie rwandaise Critique d

le roman a connu un grand succès mondial et été traduit en 23 langues. ce que l'auteur a voulu dsesprment nous dire, c'est que chaque mort est la mort d'une personne qui pourrait, qui aurait pu tre lui, tre nous. ils ont donc fait de cette minorité la partie dirigeante de l'administration locale. de tels sujets sombres en font une lecture difficile, pourtant on ne peut quitter avant la fin. du napalm au vietnam, il tait sorti brl, de l'holocauste cambodgien, muet, et de la famine thiopienne, cass, puis, le dos vot. environs immédiats de l'hôtel de mille-collines,Explique courtemanche, se trouve la partie de la ville «. gil courtemanche dépeint très bien toute la détresse d'un peuple aux prises avec une guerre insensée. fut introduite, de même que la levée des. en décidant de raconter la vie de personnages plus ou moins fictifs plutôt que d'écrire un essai ou un reportage, son but avoué était de toucher le lectorat le plus large possible. seront plus la clef de toute crature,Alors s'vanouira devant l'unique mot secret. spécialiste mondial de l’œuvre de pic de la mirandole. une série de petits "riens" qui entrainera un des plus grands génocides de tous les temps (à mettre d'ailleurs en parallèle avec la situation actuelle en irak). par la suite, ils les ont trouvés peu réceptifs à la religion catholique, alors que les huttus l'étaient bien davantage. ce roman choque par la violence barbare, la description des tortures et de la corruption. dénonce sans ménagement l'insouciance sinon la bêtise révoltante de certains membres des corps diplomatiques, de certains coopérants, des congrégations religieuses, tous privilégiés du système. d'abord,Il y a la riche toile des personnages que courtemanche dépeint. la mort, il découvre en eux une intransigeance de l'esprit. gentille et de valcourt près de la piscine de l'hôtel. courtemanche explains in the preface that because his book is a work of fiction, the actions of his characters do not correspond with what they actually did, but rather symbolise their essential nature. Romanesque art history essay

Un dimanche à la piscine à Kigali — Wikipédia

: Un dimanche à la piscine à Kigali Gil

comment le fait que l'ancien colonisateur a privilégié une ethnie par rapport à l'autre, se retrouve avoir des répercussions des années plus tard, mais aussi comment le fanatisme de quelques6uns se propage (notamment à travers la radio) pour envahir et remplir tout un peuple de haine. his central character, valcourt, is making a film about aids, moved by the fact that a third of the adult population in kigali is hiv-positive. dimanche à la piscine à kigali est d’abord un témoignage où le journaliste engagé qu’est gil courtemanche nous permet de comprendre ce qui s’est passé au rwanda. like all the countries in africa, independence, which took place in 1962 in rwanda, brought not industrial development but the export of commodities in exchange for manufactured goods from the west. je classe ces oeuvres que j'ai appréciées un cran sous celle de gil courtemanche. et de la façon dont elle empiète sur la. sur le même sujet je conseille vivement le livre 'allah n'est pas obligé' que j'ai trouvé quand même un cran au-dessus. in the immediate environs of the hotel de mille-collines, explains courtemanche, is that “part of the city that matters, that makes the decisions, that steals, kills, and lives very nicely, thank you”. and then comes the other world, the world of the majority, the poor rwandans who are dying of malaria and aids. valcourt a vu l'horreur se dessiner, il a vu la tragédie vers laquelle on se dirigeait. courtemanche, a sunday at the pool in kigali,Isbn: 1400041074, canongate books ltd.é par barack obama, un roman sur l'esclavagisme remporte un pulitzer. silence apathique des médias présents, qui ne dénoncent rien, ne parlent de rien, la non intervention des troupes de l'onu qui ne font rien pour prévenir ou arrêter les massacres, les diplomates étrangers, plus préoccupés par leur carrière et à boire de la bière qu'à aider la population, les coopérants, qui font ce qu'il peuvent avec très peu de moyens, la population locale qui se meurt à grande vitesse du sida et qui n'a pas les moyens de s'acheter des médicaments hors de prix. it is against this background that the narrative unfolds, a tender love story between the young shy beauty gentille, a waitress at the hotel de mille-collines in rwanda’s capital, kigali, and middle-aged journalist and filmmaker bernard valcourt.émissions à l’opéra de calgary pour un rôle attribué à une blanche. québécois chevronné, gil courtemanche s'est surtout intéressé à la politique internationale. du livre il ressort que le drame était largement prévisible et donc évitable. "ce que valcourt ressentait, c'tait le souffle enveloppant de l'ordre de la vie qui a remplac le sacr (expression employe par havel devant l'assemble gnrale des nations unies). ils se marieront au bord de la piscine, un dimanche à kigali, d'où le titre.

Review of Gil Courtemanche's A Sunday at the Pool in Kigali - World

trouvent autour de la même piscine, notamment des travailleurs. bélanger, claude dubois et safia nolin en salle aux francofolies de montréal. courtemanche, reste qu'on se laisse rapidement prendre dans l'histoire et que l'on ne s'en sort pas indemne.'anthologie homo vivens de la posiequand les nombres et les figures. in 1987, world commodity prices plummeted including coffee, and the coffee stabilisation fund, which enabled the purchase of coffee from rwandan farmers at a fixed rate, began to accumulate a sizeable debt. sur l'inaptitudetout le monde en conviendra : c'est au sort qu'elle rserve aux plus vulnrables de ses membres que l'on peut juger de la qualit d'une socit. lui, il voulait enseigner au blanc comment on ne pouvait vivre que si on savait qu'on allait mourir.'rotisme puissant, omniprsent qu'il montre et que la menace du sida semble dcupler, est la rponse instinctive des rsidents du rwanda l'invasion sournoise et inluctable de la mort. lencyclopdie de lagora demeure progressiste, cest dans un nouveau sens du mot progrs, fond sur la science rparatrice et sur le principe de prcaution. la monnaie de l'ordre des 50 %, des mesures qui entraînèrent. while the diplomat tries to justify the dictates of the imf, valcourt tells him that “a structural adjustment hospital is a place where one pays for one’s death. l’oeil des choucas, des corbeaux et des buses, la piscine de l’hôtel des mille collines, au centre de kigali, est le lieu de rencontre de tous les coopérants et diplomates en poste au rwanda. he explains that the book was written as a memorial to his friends who died there, as well as the “unsung heroes” who survived.'encyclopdiellot louis valckeindexassociation homo vivens accueilune oasis de sensintroductioncollaborationcontactfaire un donindex des dossiersindex thmatiqueindex des auteurshomo vivens: informationshomo vivens: le manifestedevenir membre/amilancement du portail homo vivens1. notre but est de partager un plaisir orient vers une science complte o le regard du pote a sa place ct de celui du botaniste, du gnticien, du gastrono. details killing of afghan civilians in new zealand sas raid. in 1994, rwanda’s hutu power government declared its policy was that all those in the hutu majority had to kill all those in the tutsi minority. courtemanche, a sunday at the pool in kigali, isbn: 1400041074, canongate books ltd. il est retourné à kigali en sachant que la tempête était déjà commencée.

A Sunday at the Pool in Kigali - Wikipedia

Un dimanche à la piscine à Kigali - Livres - Catalogue — Éditions du

la présence du blanc et ses papiers du ministère de l'information ne pouvaient que lui faciliter la tâche. avril 1994, est organisé au rwanda le plus grand génocide depuis l'holocauste; 1 million de tutsis (la minorité ethnique) ainsi que des hutus modérés et des opposants au régime sont massacrés. ressent « comme un léger souffle chaud et doux,Semblable au passage d'une hirondelle ». les décès de tous ces gens, qui meurent du sida ou de la malaria, faute de médicaments, nous touchent. ce dimanche tranquille, un ancien ministre de la justice se livre à d'intenses exercices d'échauffement sur le tremplin. troisième fil de la nouvelle, et non le moindre,Est la prise de conscience croissante de valcourt face à. aussi quand le général huttus s'empara du pouvoir, ils eurent tendance à laisser faire. souvent, un seul coup de machette suffisait, et des adolescents traînaient le corps encore frémissant vers le côté de la chaussée. nous a cependant fait découvrir l'horreur de ce génocide et il nous a fait voir, même dans son héros, comment nous, les blancs, avons volontairement laissé faire. pourtant, chacun de ces 800 mille morts avait son sourire propre, ses gestes et son allure bien lui, tait reli sa femme, ses enfants, ses amours, ses amis, sa faon lui, si semblable notre faon nous. though aware of french backing for the rwandan government, his general attitude is that in relation to the genocide the un and all the governments of the west were culpable, but that their crime was one of indifference. sauveraient la vie et qui sont disponibles dans les pays.'auteurhlne labergemots-clsmort, rotisme, violence, popeextraitl'auteur, qui est un journaliste indpendant, a donc d'abord et avant tout voulu tirer quelques tres des fosses de l'oubli et, travers eux redonner notre sensibilit le frmissement humain que les images de la tlvision strilisent.é cela, ce livre atteint son but et constitue un éclairage nécessaire sur cette tragédie." ne voulant pas dvoiler ce qu'il advint de gentille, je dirai simplement qu'il y a pire chose que la mort. cases of severe malnutrition in children began to appear, and the lack of drugs lead to a 20 percent increase in malaria cases. il y’a quelques tentatives d’explications, mais de nombreux éléments importants ne sont pas abordés comme les enjeux politiques, la formation des milices et l’histoire de la région. je pense que ceci n'est certainement pas la seule explication, mais qu'elle peut en être une. qui fera se massacrer des voisins, des familles, des villages, des villes entre eux.

Un dimanche à la piscine à Kigali ou la bêtise humaine

over the following 100 days, at least 800,000 tutsis and hutu oppositionists were slaughtered in the most barbaric way imaginable. dès la première barrière, valcourt blêmit et pensa s'évanouir. il montre comment l’ignorance et la pauvreté contribuent à la diffusion d’une épidémie mortelle, mais aussi que la folie meurtrière des hommes est plus redoutable que n'importe quel virus.ébatsle citoyen qubcois après la commission gomery, la commission charbonneau!», la nourriture et les soins, de même que les médicaments,Doivent être payés par le patient et sa famille. un long serpent de corps longeait l'avenue de la justice. sur le sujet inpuisable de nos attitudes culturelles devant la mort "cyprien avait repris son monologue. quand le soleil descend sur kigali, qu'on est assis sur une des collines qui entourent la ville et qu'on possde un restant d'me, on ne peut faire autrement que de se taire et de contempler. on les laissait aller au bout de leur sang, sentir venir la mort, râle par râle, crachat par crachat, pour les punir d'avoir mis au monde tant de tutsis, mais aussi pour les punir de leur arrogance car, à tous ces jeunes qui tuaient, on avait raconté que la femme tutsie se croyait trop belle pour eux. en osant montrer et dire, comme il le fait en entrevue, que la violence est dans la nature humaine, l'auteur nous empche de sombrer dans la pharisaque assurance de notre supriorit.é était la principale exportation du rwanda,Représentant 80 % des avoirs en devises étrangères." et pourtant, est-ce le dsespoir qui inspire cyprien les propos suivants, ou ce furieux apptit de vivre par lequel les humains ont toujours, dans les grandes pidmies de peste ou de cholra des temps passs, dfi la mort? il semble cependant que le drame a été organisé par un petit groupe de gens désireux de conserver leur privilèges et qui ont su jouer sur la peur et sur l'instinct de tuer qui sommeille en chaque être humain pour aboutir à l'extermination presque complète d'un peuple. le sida fait partie de la vie quotidienne des rwandais. il traite de la bêtise humaine qui se perpétue depuis des siècles, guerre après guerre. cependant, certains éléments affaiblissent un peu la force du discours de l'auteur., la capitale du rwanda, et le journaliste et cinéaste. j'y serais retourné immédiatement par n'importe quel moyen (à pied, en char ou en ski doo, comme dirait plume latraverse). est avant tout un journaliste et on s’en rend compte dès la première page.


How it works

STEP 1 Submit your order

STEP 2 Pay

STEP 3 Approve preview

STEP 4 Download


Why These Services?

Premium

Quality

Satisfaction

Guaranteed

Complete

Confidentiality

Secure

Payments


For security reasons we do not
store any credit card information.